Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 8 novembre 2009

jeudi 5 novembre 2009

Tout ce qu'on ne vous dit pas sur Los Angeles...


Bon, OK, on a passé notre dimanche 1er novembre à barboter. L'eau était magnifique... parce que glaciale - on vous avez pas dit que la combi intégrale était obligatoire?- L'eau était exceptionnellement belle: pas de vagues, pas de sacs plastiques qui se collent contre ton mollet. Il faut choisir entre surf+sac plastique ou Brice de Nice les pieds dans une eau à 16°C... Parce que ce qu'on ne vous dis pas sur notre paradis de Manhattan Beach c'est que c'est quand même hyper pollué ! Très crade. Encadrant les plages, on a une raffinerie, des usines, une station d'épuration des eaux usées.... On les voit bien les jours où il n'y a pas de brouillard.
Les trois jours de pluie d'octobre -une pluie fine, parisienne - ont été destructeurs. Les infrastructures n'ayant pas été prévues pour la pluie - première pluie depuis 6 mois- la ville est sans dessus dessous. Les tunnels se ferment parce qu'innondés, et surtout, les égouts débordent et la baignade des jours suivant est... intéressante. Cela dit, qui dit "déchets" dit "poissons", et qui dit "poissons"dit aussi "dauphins". On en voit tous les jours, et je pense qu'ils se régalent de sacs plastiques. Miam !
Si le vent s'ajoute à la pluie, on est foutu! Des quartiers entiers sans électricité. C'est un peu dommage qu'ils n'aient pas l'idée d'enterrer les fils...
Ah, et puis il ne faudrait pas arrêter d'arroser sa superbe pelouse vert-Normandie! Les arrosages automatiques s'en donnent à coeur joie 3 fois par jour, sous un cagnard de 30°C en plein milieu de l'après-midi, comme sous une belle pluie à 9h du soir.... Ils en profitent pour arroser gaiement le courrier, qui, sans boîte à lettres, est délicatement posé par terre devant la maison. Et là, oh joie ! c'était le livre que tu attendais depuis 3 semaines, après l'avoir commandé sur internet ! Et oui, les librairies n'existent pas non plus à Disney Land!
Quand au nuage jaune soufré qui flotte à l'horizon... Le stationnement des voitures ne mérite peut être pas-15minutes, c'est rien ! - que l'on coupe le moteur: il ne faudrait quand même pas que les 16°C intérieur de la voiture se réchauffent sous les 24°C d'une belle après-midi ensoleillée...