Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 14 octobre 2009

dimanche 11 octobre 2009

Un concentré de San Diego


Cela fait déjà quelques temps que nous sommes allés faire un petit tour à San Diego. On a pris la Pacific Coast Highway, road n#1, qui courre tout le long de la côte Pacifique - comme vous l'aurez deviné... - et passe à 2 rues de chez nous. Elle fait toutes les séries américaines : Sunset Beach, Newport Beach, Laguna Beach.... Palmiers, lunettes de soleil sur le nez, surfeurs et dauphins qui prennent les vagues ensemble. Après 123 miles de côte blindée de maisons et marina de luxe, sans aucune délimitation entre les villes, on est arrivé à San Diego. La ville mélange les vieux bâtiments des 1870's, le Gaslamp Quarter, et d'énooormes buildings. L'aéroport est en plein milieu de la ville. On a l'impression d'un 11 septembre toutes les 10 minutes. Le port est immense, avec des Pacific Princess - ndr: le bâteau de la croisière s'amuse - qui klaxonnent gaiment. Le musée de la marine est en fait une visite de navires marchand de 1863 et de sous-marins russes de 1994 amarrés dans le port. Une petite pensée pour les 78 marins russes rasés qui ont vécu dans un couloir large comme des toilettes de TGV à 985 pieds de profondeur (si quelqu'un connaît la conversion...). Beaucoup plus glamour, Le Balboa Park, fondé en 1868 : 406 hectares de jardins botaniques et pas botaniques, pépinières, musées... et le zoo le plus beau du monde. Nous devons y retourner pour visiter tous les musées- art contempo, arts tradi indien, mexicain, et les anciennes civilisations du coin.
La baie de San Diego est immense: on peut la voir de Point Loma, un tout petit coin sauvage et protégé - avec des vrais Rangers qui ont le chapeau d'Hamster Jovial. C'est un tout petit ilot coinçé entre l'énorme port de San Diego, une base navale, et des maisons partout. On y voit passer les baleines pendant leur migration d'hiver. Elles passent tout près de la côte et des balades en bateaux sont organisées pour aller les voir. Encore un truc à faire !
Pour finir, la péninsule de Coronado, une des stations balnéaires les plus luxueuses des Etats-Unis. Effectivement, ça à l'air tranquille. C'est là où a été tourné
Certains l'aiment chaud !!! On a pu visiter le hall de l'hôtel - on reconnait bien les ascenseurs - et la plage est magnifique. On y voit presque Marylin en maillot de bain !

jeudi 1 octobre 2009

Go Lions !


Toutes ces choses à raconter ! en voilà une qui va me tenir longtemps : Loyola Marymount University. Délice de fac américaine. On ne peut s'y rendre qu'en voiture - avec ma petite new beetle - et c'est une ville dans la ville. Des gentils petits étudiants (blonds) jouent au volley dans les pelouses vertes et grasses sous un ciel bleu éclatant et 30°c au soleil. Des filles parcourent les allées de palmiers les cheveux (blonds) au vent, sourire ultrabright et surtout surtout le short raz et le T-shirt de l'équipe de LMU, ou de la sororité... l'idée, c'est de bien montrer qu'on appartient à un groupe. Les groupes sont écrit partout. Delta Sigma Pi : le groupe des étudiants en thunes, Beta Gamma Zigma : la société d'honneur des étudiants en thunes.... etc. Le vendredi, un groupe de militaires (!) vient entrainer un groupe d'étudiants en uniforme sportif à la marche au pas, et ce, au milieu de groupes de filles qui t'invite à LA soirée étudiante de ce week end, une scène avec des danseurs et des chanteurs, un groupe qui se préoccupe de ce que tu va faire comme métier plus tard, le groupe des afro, le groupe des mexicanos, le groupe des asiat'... Tu dois faire partie d'un groupe !!! Je n'ai pas encore choisi ma secte. La majorité des groupes sont surtout des équipes sportives : A la fac, de temps en temps, il y a des cours, mais quand il y a du temps à tuer entre les entrainements. Les batiments de sport sont plus nombreux que ceux des enseignements "intellectuels ". Je vais pouvoir choisir entre la natation - un super bassin extérieur et chauffé - le soccer - un terrain de foot grand comme le Parc des Princes - le tennis - une petite dizaine de cours - le basket - 4 terrains - le base-ball et le soft-ball - 2 terrains séparés bien sûr ! - la musculation - une immense salle pour tous ces athlètes. Je n'ai pas encore découvert le terrain de foot-ball... Ah, j'ai oublié le Cheer leading... Vous comprendrez que j'aie du mal à me décider. Et bien sûr, tu dois supporter les Lions, la grande équipe de LMU. Pas une autre. Nous sommes tous des lions, avec des drapeaux et des codes d'honneur du Lion affichés partout. Tu seras charitable et courageux ! Go, Lions !
Tout le monde est donc grand beau et fort. Musclé à outrance. Le sport aussi est un consommable. Quand la quantité de protéines ingurgitées se transforme en muscle, on rencontre des Schwartzie partout ! QUAND elle se transforme en muscle...
Pour l'instant, je reste surtout à la bibliothèque. Glaciale. Comme les salles de cours. Comment font toutes ces filles en mini-short, pour tenir là-dedans sans attraper une angine? Ah mais, suis-je bête ? Elle ne vont ni à l'une, ni à l'autre, bien sûr !