Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 6 janvier 2011

Le Haleakala, volcan de Maui et maison du soleil

Le paradis sur terre garde une bonne place au chaud pour les professeurs de SVT. Aujourd'hui, au programme, les volcans. Le Haleakala est le volcan de Maui - techniquement, Maui Est est le volcan Haleakala. Au sommet, son plus haut point culmine à environ 3000 mètres. Une route grimpe au cratère en à peu près 1h30, et à chaque virage, on sent bien l'effet des changements de pression sur les tympans... et la descente est plutôt violente. Le paysage de canne à sucre devient rapidement lunaire, et la mer au loin disparaît: on traverse les nuages.



La sortie de la voiture est fraîche, et pour la première fois à Hawaï, le pull est nécessaire. Le temps de braver les longs 5 mètres de parking aménagé devant le centre d'information, on se retrouve devant l'immense cratère de 3km de large. Il est "Haleakala", littéralement "la Maison du Soleil", d'où le demi-dieu Mau'ï captura le soleil. Sacrement paresseux, le soleil ne passait alors que quelques heures dans le ciel hawaïen pour retourner très rapidement se coucher. Mauï, triste de voir son peuple faiblir et sa fiançée -ou sa soeur, suivant les versions et les lectures psychanalytiques du mythe fondateur- perdre sa beauté, decida de ralentir sa course. De quelques beaux cheveux de sa fiançée, il tissa un filet solide et monta sur le volcan. Dès les premiers rayons, il captura le soleil. Trop paresseux pour lutter, le soleil accepta rapidement les conditions de sa libération. Mau'ï obtint de lui un nouveau cycle: le soleil devra illuminer la terre plus longtemps l'été, et aura tout l'hiver pour ne faire qu'une courte apparition avant de retourner au lit. Pour lui rappeler son engagement, Mau'ï laissa sur l'horizon le plus beau, le plus long cheveux de sa fiançée: parfois, lorsque les derniers rayons du soleil s'allongent sur la mer, il brille en un magique rayon vert.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire